orient

Mille et un jours...

Publié le

Henri Labelle

La mobilisation générale décrétée le 1er août 1914 concerna les classes 1893 à 1913 (les hommes nés entre 1873 et 1893).
Henri Labelle [1894 - 1991] dit Camille et donc classe 1914 (52% de cette classe 1914 mourut avant l'âge de 25 ans!), fut incorporé à compter du 06 septembre 1914 puis participa au corps expéditionnaire d'Orient au 260° RI 7° compagnie de Mitrailleuse Régimentaire SP508.
Arrivé à Salonique fin octobre 1915, on le retrouve à kavadar, krovno(?), Krivolak, Demir Kapou et Guevgueli. Peu d'informations en revanche sur l'année 1916 si ce n'est sa présence à Monastir, le 26 novembre 1916 en tant que garde au Consulat de France.

Présentation d'une suite de cartes postales émouvantes de sa main, puisées d'un carton d'archives familiales, et pour commencer une reconstitution de son long parcours (à voir en plein écran) Cliquer pour afficher la carte en plein écran

1916 - Souvenir d'Orient
1916 - Souvenir d'Orient
1916 - Souvenir d'Orient
1916 - Souvenir d'Orient
1916 - Souvenir d'Orient
1916 - Souvenir d'Orient
6 Août 1916 - Souvenir d'Orient
6 Août 1916 - Souvenir d'Orient
Correspondance des Armées
Correspondance des Armées de la République

Suivront quelques cartes postales d'époque, Grèce et Macédoine du nord, pour restituer le contexte, ainsi que des photos tirées de "L'Album de la Guerre 1914 - 1919" de L'Illustration.

Salonique - quai Constantin
Salonique - Marchands de sangsues
Salonique - Avenue Nikis
Salonique - Avenue des camps
Monastir - vue générale
Monastir, aujourd'hui Bitola [Битола]
Nord de Monastir
Le débarquement à Salonique
Le débarquement de nos troupes à Salonique - L'Illustration
Vers le camp de Zeitenlick
Les troupes françaises se dirigent vers le camp de Zeitenlick - L'Illustration
Sur les quais de Salonique
Nos troupes à proximité des quais de Salonique - L'Illustration
Un coin de Zeitenlick
Un coin de Zeitenlick - L'Illustration
En gare de Salonique
En gare de Salonique - L'Illustration
Dans le village de Pirovo
Dans le village de Pirovo - L'Illustration
Retraite sur Demir-Kapou
Un détachement d'arrière-garde sur la route de Kavadar à Demir-Kapou - L'Illustration

De retour en france, Henri retourne au front en mai 1918, sera brièvement fait prisonnier à Origny-sur-Oise le 14 octobre 1918 puis libéré à Salles le 25 novembre 1918.
Sa démobilisation aura lieu le 10 septembre 1919.